Accueil > Pratiquer > Journal d’un cartographe (1996-novembre 2003)

Retour d’expérience

Journal d’un cartographe (1996-novembre 2003)

mardi 4 novembre 2003, par Denis Rebaud

Avril 2003. Mes premiers essais avec des feutres couleur ne m’enthousiasment pas à :

  • àils sont trop gros pour écrire lisiblement à ;
  • àils bavent lorsque les couleurs se chevauchent à ;
  • àil faut deux mains pour les ouvrir, ce qui est peu pratique à ;
  • àchanger de couleur prend du temps à cause du bouchonnage à ;
  • à« jouer avec des feutres dans une réunion, ça fait pas sérieux ».

Je décide donc de n’utiliser qu’un seul stylo fin pour l’écriture et le dessin des branches afin de mieux me concentrer sur mes interlocuteurs lors de mes entretiens. Suite à une panne d’encre qui m’oblige à écrire en bleu, je constate que seul, le noir est capable de côtoyer harmonieusement les autres couleurs une fois la carte coloriée.


Cet article est découpé en plusieurs pages. N’hésitez pas à les parcourir en utilisant la barre de navigation ci-dessus.

Portfolio